Portraits de Militants
André BOCQUET, européen convaincu, générateur d’idées

Prof d’Histoire-Géo, André Bocquet a été un des piliers du syndicat SGEN de son secteur. Il s’investit dans l’interprofessionnel du Valenciennois avec une conviction profonde : la CFDT doit être par ses propositions un acteur incontournable dans le devenir d’un territoire. Il siège ainsi dans de nombreuses instances territoriales. Européen convaincu, il se bat pour une construction européenne économique et sociale concrète et de proximité.

Découvrir

Portraits de Militants
Gilbert RYON, premier secrétaire de l’ ARHOS, est décédé

Né le 15 juin 1924 à Lille (Nord), il est décédé le 20 décembre 2017. Dessinateur industriel, militant de la JOC (1941-1948), il adhère à la CFTC en 1944. Il est des animateurs régionaux du courant “reconstruction” pour faire évoluer la CFTC vers la CFDT. Secrétaire de l’Union régionale textile, puis de l’Union régionale CFDT (1970-1981), il a de nombreuses responsabilités (surtout dans la formation). Il est le premier secrétaire de l’ARHOS à sa création (1990).

Découvrir

Portraits de Militants
Emile MAIRESSE : un étonnant parcours de compétences

Fils d’ouvrier, Emile Mairesse travaille d’abord aux “vins Maillard” où il reste un “syndicaliste caché” jusqu’en Mai 68. Délégué syndical, il “monte” à Paris pour négocier la 1ère convention collective des “Vins et Spiritueux”. Président de la CFDT de Cambrai, il fait face au conflit de la “Maison Familiale”. Au chômage, il reprend des études, passe un DEUG de gestion et devient auditeur en expertise comptable … Et le souci de se former ne le quittera jamais.

Découvrir

Portraits de Militants
Robert TONNOIR, ouvrier valenciennois, résistant

Revenu vivant de sa déportation en Allemagne durant la 2° guerre mondiale, Robert Tonnoir participe à la renaissance du syndicalisme CFTC à Valenciennes-Denain. Après 1964, il est un véritable animateur de la CFDT dans le Valenciennois et se bat pour le renouveau économique et social du territoire avant de quitter ses foncions en 1979, terrassé par la maladie.

Découvrir

Portraits de Militants
Eugène DESCAMPS, un gars du Nord à la tête du syndicalisme

Né à Lomme, Eugène Descamps s’engage très vite dans la JOC où il devient permanent pour la Région Nord puis en Alsace Lorraine. La CFTC locale lui de mande d’organiser la sidérurgie. Il devient Secrétaire Général de la Fédération de la Métallurgie CFTC, puis en 1961 de la CFTC. Il est la “cheville ouvrière” de l’évolution de la CFTC vers la CFDT dont il restera secrétaire général jusqu’en 1971. Il décède en 1990.

Découvrir

Portraits de Militants
Renée LAMBERT : la défense des femmes et du textile

Née en 1918, élevée par un oncle et une tante à Lille, Renée apprend le métier de modiste. Après guerre, au chômage, elle devient permanente à Lille chargée des syndicats féminins. Installée à Paris, elle est une des rares femmes à accéder à des responsabilités syndicales. Après mai 68, de retour à Lille, elle travaille chez Maniglier. En 1979, elle siège au Comité Economique et Social National. Elle décède en 2008.

Découvrir

Portraits de Militants
Charlemagne BROUTIN, “l’Empereur du Nord”

Charlemagne Broutin, né à Carvin en 1884, est ajusteur à la Compagnie des Chemins de Fer du Nord à Hellemes. Il adhère à la CGT, puis démissionne pour fonder le syndicat professionnel des Cheminots, et à Paris celui des Métallos. Revenu à Lille en 1921, il crée l’Union régionale des Syndicats CFTC dont il est le 1er secrétaire général. Sous son impulsion, le syndicat se développe. Il a des liens étroits avec la Confédération. Il décède en 1963.

Découvrir

Portraits de Militants
Roger LEDROLE et son souci de justice pour les travailleurs

Né le 31 mai 1927, Roger est victime en 1944 d’un très grave accident du travail qui lui arrache le bras droit. A Usinor Trith il s’occupe du collectage des cotisations, des distributions de tracts. Il devient secrétaire général de l’Union Locale de Valenciennes, siège au prud’hommes et crée en 1972 une commission juridique au rayonnement indiscutable. Il gardera toujours chevillé au corps son souci de justice pour les travailleurs.

Découvrir