Journée des Femmes : pourquoi le choix du 8 Mars ?

Le 8 mars a été proclamée Journée internationale de la femme  par les Nations Unies en 1977. Et pourtant, de toutes les dates importantes qui ont jalonné les premières années de lutte pour l’émancipation de la femme, en Europe et dans le monde, aucune, pourtant, ne correspond au 8 mars. Alors d’où vient cette date du 8 Mars ?

Longtemps on a dit que la Journée des femmes commémorait le 8 mars 1857, jour de manifestation des couturières à New York. » Or cet événement n’a jamais eu lieu ! « Les journaux américains de 1857, par exemple, n’en ont jamais fait mention », indique Françoise Picq, historienne du CNRS.

C’est une initiative du mouvement socialiste. « C’est en août 1910, à la IIe conférence internationale des femmes socialistes, à Copenhague, à l’initiative de Clara Zetkin, militante allemande, qu’a été prise la décision de la célébrer », ajoute l’historienne. La date du 8 mars n’est pas avancée, mais le principe est admis : mobiliser les femmes « en accord avec les organisations politiques et syndicales du prolétariat dotées de la conscience de classe ». La Journée des femmes est donc l’initiative du mouvement socialiste et non du mouvement féministe pourtant très actif à l’époque. « C’est justement pour contrecarrer l’influence des groupes féministes sur les femmes du peuple que Clara Zetkin propose cette journée, précise Françoise Picq. Elle rejetait en effet l’alliance avec les “féministes de la bourgeoisie”. »

C’est Clara Zetkin, une enseignante, journaliste et femme politique allemande, qui est la réelle instigatrice de la Journée internationale des femmes.

 

Après cette décision, plusieurs initiatives ont lieu à des dates diverses :

  • 1911 : une journée des femmes est célébrée dans de nombreux pays d’Europe et aux États-Unis. En commémoration de la révolution de 1848 et de la Commune de Paris, c’est le 19 mars qui a été choisi.
  • 1913 : le dernier dimanche de février, des femmes russes marquent leur première Journée internationale de la femme en organisant des rassemblements clandestins.
  • 1915 : alors que la Première Guerre mondiale fait rage, un gigantesque rassemblement de femmes se tient le 15 avril à La Haye (Pays-Bas), auquel participent plus de 1 300 femmes venues de 12 pays.
  • 1917 : les femmes russes choisi le dernier dimanche de février (23 février) pour faire la grève pour obtenir « du pain et la paix ». Les dirigeants politiques se sont élevés contre la date choisie pour cette grève, mais les femmes ont passé outre.  Quatre jours plus tard, le tsar a été obligé d’abdiquer et le gouvernement provisoire a accordé le droit de vote aux femmes.

19 mars, dernier dimanche de février, 15 avril, 23 février… telles sont les dates clés qui précèdent la Journée internationale de la femme. Alors, pourquoi le 8 mars ? En 1917,  la Russie n’avait pas encore adopté le calendrier grégorien utilisé dans une grande majorité de pays… et donc en 1917, le 23 février en Russie correspondait donc au 8 mars des autres pays européens.

Et c’est donc le 8 mars qui est choisie officiellement en 1977 pour commémorer la « Journée internationale de la Femme ». Et la France ne célèbre officiellement le 8 mars qu’à partir de 1982 !

(source CNRS)





 

Les commentaires sont fermés