André BOCQUET, européen convaincu, générateur d’idées

André est né le 12 avril 1934 à Thiant (Nord)fils d’un menuisier et d’une employée de bureau à la “Boulonnerie de Thiant”. Après ses études à l’école communale de Thiant, puis à l’institution Notre-Dame de Valenciennes, il obtient son Bac (philosophie) puis une licence d’histoire, le Diplôme d’Etudes Supérieures et le CAPES en 1957. Il enseigne d’abord au collège Jessé de Forest à Avesnes, puis en 1959 au lycée Paul Duez de Cambrai, et de 1961 à 1994 au lycée Henri Wallon de Valenciennes. Il est nommé agrégé par promotion interne en 1993 et chevalier des Palmes académiques.
André rencontre en 1971 au cours d’un voyage en Roumanie une enseignante de Metz, adhérente à la CFDT Fédération de l’Enseignement Privé. Tous deux sont historiens et font un exposé sur l’histoire de la Roumanie pour le groupe qu’ils accompagnent. Ils ne se quitteront plus, se marient en 1972. Monique travaille à mi-temps dans un établissement de Valenciennes, puis cesse son activité professionnelle pour se consacrer à leurs deux enfants et à des engagements bénévoles (parents d’élèves, catéchèse…).
André Bocquet devient très vite secrétaire de la section SGEN du Centre Pédagogique Régional, puis du lycée Paul Duez de Cambrai, du lycée Henri Wallon de Valenciennes jusqu’à la retraite. Il est un des piliers du Syndicat (bureau académique du Second degré 1965-1974, secrétaire du secteur SGEN du Valenciennois, bureau du Syndicat de Valenciennes à partir de 1980).
Peu après son arrivée à Valenciennes, André Bocquet s’investit dans la CFDT interprofessionnelle : bureau de l’Union d’arrondissement CFTC-CFDT, puis président en 1970. Statutairement il préside les réunions du bureau de l’Union et fait respecter

ses statuts. Juridiquemnet il est chargé des relations avec l’extérieur : élus des localités, sous-préfecture, chambre de commerce, presse locale, organismes financiers… Politiquement il veille à la bonne marche de l’Union, à l’entente entre ses membres et entre les syndicats, au désamorçage ou au règlement des conflits qui pouvaient survenir. Il travaille en liaison étroite avec le secrétaire général, Robert Tonnoir* et en collaboration avec les autres membres du bureau. Sa mission majeure : promouvoir l’image et l’influence de la CFDT dans l’arrondissement et lutter pour que la CFDT devienne un élément incontournable dans la politique de reconversion économique et sociale du Valenciennois.
Désigné par son Union Locale, André Bocquet siège de 1971 à 1985 au conseil de l’Union régionale CFDT, représente la CFDT dans l’Association pour le développement du Valenciennois (ADV), et de 1994 à 2001 dans le Conseil syndical interrégional (CSI) regroupant les syndicats des régions voisines (Nord-Pas-de-Calais, Belgique, Grande-Bretagne).
De 1994 à 2004, la majeure partie de son temps est consacrée au Conseil économique social régional (CESR) du Nord-Pas-de-Calais, sur les questions européennes-internationales et sur l’aménagement du territoire et cadre de vie. En 2002, André représente la CFDT au Conseil de Développement de la Communauté d’AgglomérationValenciennes-Métropole, dont il est vice-président chargé de l’aménagement du territoire, jusqu’en 2015.
En retraite, en plus de ses engagements chrétiens, il continue de suivre de près ces questions …et projette d’écrire, avec l’aide précieuse de Monique, son histoire : une histoire indissociable de son territoire !













WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien